Introduction

Vous trouverez dans ce site ÉLODiL quatre thèmes qui comprennent plusieurs modules indépendants. Chacun de ces modules est constitué de plusieurs rencontres, incluant ou non la réalisation d’un projet. Chaque rencontre comporte elle-même plusieurs activités.

Structure des modules :

Structure des rencontres :

Chaque rencontre est conçue selon une progression qui respecte les phases de l’enseignement stratégique pour un apprentissage actif :

1. Activité de préparation
2. Activité de réalisation
3. Retour sur l’activité
4. Phase de prolongement (application et transfert des connaissances acquises)

NB : Les modules plus récents (identifiés au moyen d’une étoile * dans les tableaux qui suivent) présentent une situation d’apprentissage qui nécessitent plusieurs rencontres pour sa réalisation.


En lien avec le Programme du Québec

À travers ces activités, nous avons également diversifié les façons de travailler (travail individuel, en dyades et en équipes) de manière à répondre aux exigences du Programme de formation de l’École québécoise (MEQ : 2001). Ce programme, axé sur le développement de compétences, reconnaît les acquis de l’élève pour aller plus loin, et vise l’acquisition des connaissances disciplinaires intégrées au développement d’habiletés intellectuelles complexes (MEQ, 2001 : 3-4).

En lien avec le Programme de la Colombie-Britannique
(à venir)


LES DIFFÉRENTS THÈMES ET LEURS OBJECTIFS

La variété des objectifs des modules peut faire en sorte qu’un module est présent dans plus d’un thème. Un récapitulatif de tous les modules, leurs description et objectifs par rencontre est aussi disponible. Voici les objectifs pour chacun de ces thèmes:

Thèmes
Objectifs
  • Démarrer un projet d’éveil aux langues dans la classe.
  • Susciter l’intérêt des élèves face à la diversité linguistique.
  • Développer leurs capacités de discrimination auditive.
  • En milieu plurilingue, reconnaître et légitimer les connaissances linguistiques des élèves dans d’autres langues que la langue d’enseignement.
  • Mettre en évidence l’impact que les contacts entre les peuples locuteurs de différentes langues ont eu sur l’évolution des langues (et particulièrement sur la langue française), mais aussi sur la modification des paysages linguistiques en milieu urbain.
  • Favoriser chez les élèves l’émergence d’une réflexion métalinguistique à partir de corpus constitués à partir de langues différentes (comparaisons sonores, visuelles etc., entre différentes langues).
  • Favoriser chez les élèves l’émergence d’une réflexion approfondie, à la fois individuelle et globale, sur la présence et le rôle de différentes langues dans leur vie de tous les jours.

* * * Activités d’éveil aux langues réalisées par des étudiant(e)s au baccalauréat en adaptation scolaire à l’Université de Montréal * * *

Elodil © 2006